Contrôle de gestion sociale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le contrôle de gestion sociale consiste à collecter, analyser et mettre en rapport les données sociales de l'entreprise.

Qu'est-ce que le contrôle de gestion sociale ?

L'objectif du contrôle de gestion sociale est de minimiser les coûts financiers afférents aux ressources humaines.

Il s'occupe notamment des éléments suivants :

  • bilan social de l'entreprise ;
  • nombre et coût des recrutements et des promotions sur une période ;
  • masse salariale et répartition entre les différentes catégories de salariés (femmes/hommes, cadres/ouvriers etc) ;
  • évolution des rémunérations ;
  • sommes consacrées à la formation par rapport à la masse salariale ;
  • nombre de salariés formés par rapport à l'ensemble des effectifs ;
  • tableaux présentant les caractéristiques des salariés formés par âge, sexe, ancienneté, etc ;
  • pyramide des âges des salariés, ancienneté, répartition hommes/femmes, pourcentage de handicapés ;
  • ratio calculant le pourcentage de salariés productifs directs par rapport à l'ensemble des effectifs ;
  • temps de travail réel dans l'entreprise ;
  • coût et causes de l'absentéisme du personnel (maladie, maternité, etc) ;
  • ratio entre le nombre d'heures travaillées et le nombre d'heures d'absence.

Le contrôle de gestion sociale a également pour but d'évaluer le climat social par des méthodes quantitatives :

  • nombre de départs de l'entreprise chaque année ;
  • temps passé par les salariés dans la société (un an, six mois, etc) ;
  • nombre de démissions par rapport au nombre total de départs ;
  • ou encore nombre de journées de grève et d'heures de grève dans l'année, ou par mois, nombre de grévistes, etc.

Ce contrôle sonde également l'opinion que le personnel se fait de l'entreprise. Il estime le taux de satisfaction des employés et sa disponibilité pour faire des efforts.

Il étudie également le lien entre personnel et les résultats économiques de l'entreprise, en mettant en place des outils quantitatifs et/ou qualitatifs :

  • application des réglementations sociales obligatoires et impact financier ;
  • calcul des ratios chiffre d'affaires/effectifs de l'entreprise, masse salariale/chiffre d'affaires, valeur ajoutée/masse salariale, frais de personnel/nombre de salariés et production/effectifs.
Lire l'article Ooreka

Contrôle de gestion sociale : qui l'effectue ?

Le contrôle de gestion sociale est piloté par des contrôleurs de gestion sociale.

Une spécialité

Les contrôleurs de gestion sociale sont appelés aussi des gestionnaires de données sociales. Ils peuvent aussi être englobés dans les chargés d'études en ressources humaines.

Certaines entreprises ont des contrôleurs de gestion sociale à part entière. D'autres entreprises confient cette tâche au service des ressources humaines.

Formation et diplômes d'un contrôleur de gestion sociale

Le contrôleur de gestion sociale doit avoir fait des études qui lui permettent de gérer des éléments statistiques, financiers, de gestion, de ressources humaines, ainsi que certains logiciels informatiques.

Le contrôleur de gestion sociale doit, en principe, posséder un bac + 5. Il existe des diplômes spécifiques et des formations diverses.

La rémunération d'un contrôleur de gestion sociale va de 30 000 € à 70 000 € par an, selon l'ancienneté.