Don de jour de repos

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le don de jour de repos est nouveau dans le droit du travail : il a été introduit par la loi n° 2014-459 du 9 mai 2014. Il permet de renoncer à une partie de ses jours de repos pour en faire profiter un collègue ayant un enfant gravement malade.

Principe du don de jour de repos

Un salarié ou un agent public peut donner un ou plusieurs de ses jours de repos à un collègue dont un enfant est gravement malade. Il s'agit d'un don anonyme qui n'engendre aucune contrepartie.

Le salarié ou l'agent public qui en bénéficie peut ainsi s'absenter pour s'occuper de son enfant tout en étant rémunéré pendant son absence. Son absence est alors considérée comme une période de travail effectif.

Les jours de repos acquis au titre du don sont cumulables avec le congé enfant malade.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Don de jour de repos : pour qui ?

Une possibilité ouverte à tous.

Qui peut donner des jours de repos ?

N'importe quel salarié peut donner une partie de ses jours de repos à un autre salarié de l'entreprise.

Au niveau de la fonction publique, ce don est autorisé entre agents publics relevant de la même administration.

Quels bénéficiaires ?

Peuvent bénéficier du don de jour de repos les personnes qui assument la charge d'un enfant de moins de 20 ans :

  • atteint d'une maladie ;
  • atteint d'un handicap ;
  • victime d'un grave accident.

L'enfant doit subir des soins contraignants et son état doit nécessiter une présence soutenue pour qu'un salarié puisse bénéficier du don de jour de repos.

Don de jour de repos : quels congés ?

Il est possible de céder à un collègue les jours de repos :

  • de la 5e semaine de congés payés annuels (au-delà du 20e jour pour les fonctionnaires) ;
  • de RTT ;
  • épargnés sur un compte épargne-temps (CET).

Bon à savoir : dans la fonction publique, le congé du bénéficiaire ne peut être supérieur à 90 jours par enfant et année civile. Par ailleurs, les jours de congés compensateurs et de congé bonifié ne peuvent pas être cédés.

Les démarches du don de jour de repos

Démarches pour les salariés

Le salarié qui souhaite donner une partie de ses jours de repos doit demander l'autorisation de l'employeur. En cas de refus de l'employeur le don n'est pas possible.

De son côté, le salarié bénéficiaire doit adresser à l'employeur un certificat médical détaillé de l'enfant établi par le médecin qui le suit. Ce certificat atteste de la gravité de la maladie, du handicap ou de l'accident, ainsi que du caractère indispensable d'une présence soutenue.

Démarches pour les fonctionnaires

L'agent public qui souhaite donner une partie de ses congés doit effectuer une demande écrite auprès de son administration en précisant le nombre de jours concernés. L'accord est ensuite donné par le chef de service.

L'agent public bénéficiaire doit effectuer une demande sous pli confidentiel auprès de l'administration en joignant un certificat médical détaillé de l'enfant.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
philippe delaÎtre

optimisateur de droits de succession | masuccession.fr

Expert

DG
david gourgout

expert-comptable | david gourgout

Expert

BL
brandy l.

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !