Règlement intérieur

À jour en Novembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Encadrer la vie sur le lieu de travail sans porter atteinte à la liberté individuelle

Contrairement à la convention collective, à l'accord de branche et à l'accord d'entreprise, le règlement intérieur est un document édicté de façon unilatérale par l'employeur, en accord avec le droit du travail et ces derniers.

Définition du règlement intérieur

Un règlement intérieur est un ensemble de règles qui encadrent :

  • la discipline ;
  • les règles de bonne conduite ;
  • certaines conditions de travail ;
  • l'hygiène ;
  • la formation ;
  • la sécurité.

Un règlement intérieur est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 20 salariés. C'est un document à valeur juridique.

Rédaction et adoption du règlement intérieur

Le règlement intérieur est rédigé par l'employeur ou par le service des ressources humaines. Il doit être validé par le comité d'entreprise et/ou les délégués syndicaux, mais aussi par le CHSCT.

Une fois le règlement validé par les différentes parties au sein de l'entreprise, il est porté par tout moyen à la connaissance des personnes ayant accès aux lieux de travail ou aux locaux où se fait l'embauche (simplification apportée par un décret du 20 octobre 2016).

Parallèlement le règlement intérieur est déposé aux Prud'hommes et est communiqué à l'inspection du travail.

Bon à savoir : le règlement intérieur d'une entreprise ne peut en aucun cas être modifié sans l'accord du comité d'entreprise et/ou des délégués syndicaux mais aussi du CHSCT

Contenu du règlement d'intérieur

Mentions obligatoires du règlement intérieur

Certaines mentions doivent impérativement être incluses dans le règlement intérieur. C'est le cas :

  • des horaires de travail ;
  • du libre accès aux différents locaux ;
  • des conditions d'hygiène et de santé ;
  • des sanctions qui peuvent être prises ;
  • des droits des salariés ;
  • des dispositions mises en place en cas :

Bon à savoir : aucune autre mention n'est autorisée sur le règlement intérieur.

Mentions interdites du règlement intérieur

Un règlement intérieur ne peut pas réduire la liberté individuelle des salariés. Un employeur ne peut en aucun cas :

  • Imposer une tenue de travail si ce n'est pas justifié par un motif légitime (accueil du public, tenue de sécurité, etc.).
  • Procéder à des fouilles corporelles ou des fouilles des espaces privatifs tels que les tiroirs ou les casiers.
  • Discriminer ses employés.
  • Interdire le droit de d'opinion ou encadrer les activités syndicales.

Le règlement intérieur peut être modifié à la demande d'un inspecteur du travail. Les litiges impliquant le règlement intérieur sont gérés par le conseil des Prud'hommes.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !