Représentant du personnel

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Améliorer en permanence les conditions de travail des salariés.

L'une des attributions du service de gestion des ressources humaines est d'orchestrer les processus de représentation du personnel.

Les différents représentants du personnel

Une entreprise possède des représentants du personnel dès que l'effectif dépasse 11 salariés. Cet effectif va toujours déterminer le nombre de personnes élues ou désignées comme représentants du personnel.

L'ordonnance n° 2017-1386 du 22 septembre 2017 portant réforme du Code du travail a opéré une fusion des instances représentatives du personnel (IRP) – les délégués du personnel (DP), le comité d'entreprise (CE) et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) – en un comité social et économique (CSE). Les entreprises d’au moins 11 salariés avaient l’obligation de mettre en place leur CSE au plus tard le 1er janvier 2020.

Avant 2020 : délégué du personnel

Un délégué du personnel devait être élu pour 4 ans dans les entreprises de plus de 11 salariés.

Il avait pour missions de :

  • représenter le personnel ;
  • partager les demandes et les revendications relatives à la réglementation du travail.

Il était élu par un collège d'ouvrier et un collège de chef de service, d'ingénieurs, etc. Le vote était anonyme et s'effectuait en deux tours.

Avant 2020 : comité d'entreprise

Le comité d'entreprise devait être créé dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Ses missions étaient de :

  • travailler sur l'obtention d'avantages sociaux ;
  • proposer des sorties et des réductions sur des activités et des produits culturels ;
  • participer à la gestion financière de l'entreprise.

Il était élu par les salariés. Le vote était anonyme et s'effectuait en deux tours. En cas d'absence de candidat, la gestion du CE était confiée aux délégués du personnel.

Avant 2020 : CHSCT

Le CHSCT devait être créé dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Ses missions étaient de :

  • contribuer à la prévention et à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des travailleurs ;
  • contribuer à l'amélioration des conditions de travail, notamment en vue de faciliter l'accès des femmes à tous les emplois et de répondre aux problèmes liés à la maternité ;
  • contribuer à l'adaptation et à l'aménagement des postes de travail afin de faciliter l'accès et le maintien à l'emploi des personnes handicapées ;
  • veiller à l'application des lois en ces domaines.

Il était élu par le CE et les délégués du personnel. Son mandat était de 2 ans. En cas d'absence de candidat, la gestion du CHSCT était confiée aux délégués du personnel.

Délégué syndical

Le délégué syndical doit être désigné dans les entreprises de plus de 50 salariés. Il agit comme un lien entre les salariés et l'employeur. Il travaille sur l'amélioration des conditions de travail. Il est désigné par le syndicat qu'il représente.

Le comité social et économique (CSE)

Le CSE, créé par l'ordonnance n° 2017-1386 du 22 septembre 2017 (articles L. 2311-1 et suivants du Code du travail), est une unique instance représentative des salariés. 

Le CSE est obligatoire dans les entreprises de plus de 11 salariés. Il comprend le chef d'entreprise et une délégation du personnel, élue pour 4 ans maximum, les délégués ne pouvant exercer successivement plus de 3 mandats électifs dans les entreprises d’au moins 50 salariés.

Les attributions du CSE se veulent être les mêmes que celles des anciennes instances représentatives du personnel (IRP).

Les délégués bénéficient d'heures de délégation (dont le nombre est fixé en fonction de l'effectif de l'entreprise et du nombre de titulaires par l'article R. 2314-1 du Code du travail), d'une formation et du même statut protecteur que les membres des anciennes IRP.

Rôle des représentants du personnel

Les représentants du personnel ont diverses responsabilités obtenues grâce à la prise de leur fonction, mais leurs missions restent identiques.

Les représentants du personnel doivent :

  • représenter les salariés auprès de l'employeur ;
  • améliorer les conditions de travail des employés ;
  • mettre en place des actions préventives ;
  • travailler avec l'employeur sur les différents accords ;
  • se tenir informé de l'avenir de l'entreprise et aborder des thématiques centrales telles que l'emploi, la formation, le temps de travail et les conditions de travail.

Aussi dans la rubrique :

Règles de mise en place

Sommaire